Allez à la page principale

         english version of website  polska wersja jezykowa

 

   Quelques mots à propos de l'auteur
   Tableau chronologique - Préhistoire
   Timelines (in English)
   Sources et bibliographie
   Tableaux de généalogique
   Tombeaux de l'Ancienne Egypte
   Liste de toutes les pyramides
   Carte de l'Egypte
   Who is Who in Ancient Egypt (not yet in English - sorry)
   Contenu du site Web
   Les liens vers des pages web intéressants

    rechercher sur website:
 

 

 

Titulature Royale Egyptienne

Au début de l'Ancien Empire, tous les Pharaon avaient cinq titres, y compris les divers noms de personnes et de courte phrase - épithète.

Le nom d'Horus, enfermé dans une image de la façade de palais, est le plus ancien. Il est inclus dans un cadre rectangulaire divisé en deux parties de taille différente. Le nom du roi était écrit dans la plus petite tandis que la façade du palais était représentée dans les plus grands. L'ensemble châssis, appelé srx (serekh - faire connaître), est orné d'un panneau représentant un faucon - symbole du dieu Horus. L'illustration horizontal des serekh sur ces pages, est purement conventionnelle et dans une certaine mesure, limitée par un arrangement de ces pages Web.

Le second titre est nbti [tAwi], le titre des Deux Dames. Le titre correspond au roi avec la déesse vautour Nekhbet - représentant de la Haute-Égypte, et la déesse cobra Ouadjet de Bouto en Basse-Égypte. Les images du cobra et du vautour représenteraient le mot nb qui signifie Seigneur. Les deux déesses étaient représentaient les Dames des couronnes blanches et rouges. Ainsi, ce titre est parfois interprété comme la Règle de la Double Couronne.

Le troisième titre représente le nom d'or d'Horus, ou plutôt - Horus sur l'or (au-dessus de l'or) Hr nbw. Ce fut un symbole de l'éternité commémorant la victoire du dieu Horus (le bien) sur Seth (le mal). Le nom est pris au moment du couronnement.

Un quatrième titre d'un protocole royal, Prenomen, est interprété comme nsw bi.tj - Appartenant au Roseau (nsw) et à l'abeille (bi.tj). Naturellement le roseau et l'abeille sont les symboles de la Haute et la Basse Égypte. Parfois, avant Prenomen étaient écrits les titres: nTr.nfr (Beau Dieu) et nb-tAwi (Seigneur des deux Deux Terres). Dans l'antiquité le nom swti-biti était défini pendant l'intronisation et a été écrit dans un cartouche.

nsw-bi.tj

Nomen sA-ra, Fils de Ré était le cinquième épithète. Il est devenu un élément de titulature royale au début de la IVème dynastie. Il est placé avant le nom de naissance, à son tour, enfermé dans un cartouche.

Durant l'époque ptolémaïque un sixième élément a été ajouté à la titulature royale. Les Alexandrins nommaient leurs rois avec des épithètes-surnoms, pas nécessairement complémentaires. Dans certains cas, elles sont devenues plus populaires que les noms royaux. Ils n'avaient rien à voir avec la titulature officielle.

Enfin, la formule de di-anx (Doués de Vie) ou di-anx-Dt (Doté de la vie éternelle) serait immédiatement accolée à certains de noms de rois.

Pour consulter la transcription des titulatures royales correctement, merci de télécharger et d'installer la police de translittération.

Copyright © 2000-2017 Dariusz Sitek, Czestochowa - Chicago - Ann Arbor